Les rencontres qui font Tyllt #05 !

Chez Tyllt, nous allons à votre rencontre pour dialoguer autour de vos impressions et expériences autour de la caution. Aujourd’hui, nous échangeons avec Frédéric Combette, chargé des relations études chez Smartpreuve, une application mobile qui permet d’entrer en contact instantanément avec un.e Huissier de justice pour constituer des preuves afin de protéger ses droits et préserver ses intérêts.

 1 – Bonjour Frédéric, pouvez-vous vous présenter en quelques mots?

Bonjour, je suis Frédéric Combette, je m’occupe chez Smartpreuve de toute la partie opérationnelle, des relations avec les études d’huissiers à la relation client ainsi que de toute la partie fonctionnelle.

 

2 – À titre personnel, qu’auriez-vous envie de dire sur le principe de caution ? (on fait référence dans ces questions aux cautions/dépôt de garantie de la vie « courante » : location de logement de vacances, de skis, de voitures, consignes dans les filières « circulaire », prêts)

J’ai découvert l’activité de Tyllt récemment, et ce que j’en ai retenu c’est que ce service apparaît comme une manière facile de gérer les dépôts de garantie. Je l’ai compris comme une sécurisation ainsi qu’une simplification à la fois pour le locataire et le propriétaire.

 

3 – Quelle est votre dernière expérience avec la caution ?

Je n’ai pas eu d’expérience avec des cautions récemment, car ce n’est pas moi qui m’en occupe, je suis assez mauvais là-dessus. 😉

 

 

4 – Vous est-il déjà arrivé de renoncer ou hésiter à un service à cause d’une caution trop élevée ?

Non, étant donné que ce n’est pas moi qui m’occupe des cautions.

 

5 – Quelle émotion génère chez vous le sujet caution (généralement) ?

Aucune « émotion », c’est plutôt une logique. Ça fait partie d’une relation normale lorsque quelqu’un met à disposition un lieu ou un objet en location, ça me paraît tout à fait légitime qu’on le garantisse.

 

6 – Dans votre monde idéal, par quoi serait remplacée la caution telle que vous la connaissez ?

J’imagine qu’une caution pourrait prendre une autre forme mais après… Je ne sais pas bien. Il y a effectivement une prise de risque de la part de quelqu’un qui loue un bien ou qui le prête. Il faut donc bien un système pour couvrir ce risque-là.

 

7 – Voulez-vous nous partager une de vos actualités ? 

Smartpreuve est en plein lancement, c’est un projet qui aboutit. L’application est fonctionnelle depuis la rentrée. C’est une application qui vise à faciliter la collecte de preuve et à donner accès plus facilement à des huissiers de justice, soit pour prendre rdv avec des huissiers afin d’établir des constats classiques où l’huissier se déplace, soit pour déposer des photos auprès d’une étude d’huissier.

Pour tous les cas où on renonce à faire appel à un huissier pour des raisons économiques ou pour des raisons d’indisponibilité immédiate d’un huissier, l’application va permettre de déposer les photos chez un huissier qui va les visionner, les valider et délivrer une attestation de dépôt de document photographique. Cette attestation a une valeur de début de preuve pour moins de 10€.

 

 

https://smartpreuve.com